Marqué par ses traditions et son patrimoine savoyard, le village d’Abondance fait partie du Chablais Savoyard et a été rattaché à la France en 1860 en même temps que le Duché de Savoie. Son histoire est étroitement liée à celle de l’abbaye d’Abondance fondée au XIIème siècle. Pendant sept siècles le village d’Abondance vit au rythme des rites religieux et de ses chanoines autours de sa célèbre Abbaye.

  • Paysage-1-Manu-soppet

    De la religion au tourisme

    Les chanoines s’établissent au milieu du XIème siècle. Dirigés par des abbés laïcs qui négligent la règle monastique, François de Sales, prêtre catholique savoyard et évêque de Genève, est délégué en Chablais pour rétablir la foi catholique en 1594. Les chanoines sont alors remplacés par des moines cisterciens feuillants en 1606. Les deux siècles suivants sont rythmés par les conflits opposant l’Etat de Savoie à ses voisins Français.
    Suite à un nouveau relâchement de la règle monastique, le Pape décide la fermeture de l’abbaye en 1761. En 1792, la Savoie et donc la vallée d’Abondance devient française et subit la persécution religieuse de la Terreur : ventes de biens religieux, destructions de clochers.

    Les débuts du tourisme

    Le développement au XIXème siècle entraîne l’apparition et la venue des premiers touristes. Abondance par la beauté de ses paysages et la qualité de son climat, attire dès le début du XXème siècle une clientèle mondaine. Plusieurs pensions fleurissent dont le prestigieux hôtel des Alpes. Le Mont Jorat et le Mont Chauffé abritent le village de la bise : l’air est sain et favorable aux personnes atteintes de maladies respiratoires, notamment les gens du Nord souffrant de silicose, qui viennent nombreux séjourner à Abondance. La prestigieuse institution catholique Sainte-Croix de Neuilly y installe « Sainte-Croix des neiges », école privée qui voit passer des générations d’enfants venus de toute la France. Vient ensuite l’ère des colonies de vacance : les habitants transforment leur ferme pour construire un établissement spécialement adapté aux enfants. C’est le cas de la « Bichette » sur la route du Mont qui pouvait accueillir 300 enfants.

Une station de sports d'hiver est née

Les débuts de la pratique du ski furent également précoces. En 1930 existait déjà un ski-club destiné aux vacanciers. En 1938 un télétraineau est mis en place à Abondance. En 1964, les vallées d’Abondance, d’Aulps et du Val D’Illiez en Suisse s’associent pour former le domaine skiable des Portes du Soleil sous l’impulsion du champion de ski Jean Vuarnet. C’est au cours de cette même année que la télécabine d’Abondance fut inaugurée.

Découvrir le domaine skiable